Le carnet
des mots & des histoires

Café, tartine et chamanisme

le 9 octobre 2016
publié dans Horizons , Genève

photo

Hello ! Il paraît qu'il y avait des choses à faire dans Genève tout le week end, dont le Slow Design and Fashion Days, mais je dois dire que le syndrôme des jours froids m'a pris. Chaque année, la chute des températures me terrasse, je dors des heures et l'extérieur me paraît tout à coup très hostile. Je tourne au ralenti. 1, 2, 3, les jours s'écoulent. Et puis, ça y est, le froid me paraît tout à coup supportable, je suis revigorée par des nuits de 10 heures, je me décide à sortir le bout de mon nez. Ce week end, c'est week-end avec petit thé chaud devant Twin Peaks, ou en train de lire un des 10 articles de 15 pages pour l'école plein de concepts bien complexes.

Il y a pourtant des choses chouettes en ville en ce moment, des expos de dinosaures -j'adore les dinosaures ! - qui durent plusieurs mois, et cette expo aussi que j'ai vu cet été, Amazonie, Le chamane et la pensée de la forêt au MEG (Musée d'Ethnographie) à Genève. Il est situé dans le quartier des Bains, lieu plein de galeries d'art, de cafés et restos sympas. L'expo retrace à travers des photos, écrits et objets, l'histoire des différents peuples d'Amazonie, de leurs moeurs et coutumes (c'est la même chose ?), et puis l'histoire du chamanisme et de ce que cela représente parmi ces peuples. L'expo est très agréable à visiter, il y a quelque chose de serein dans l'air, je ne sais pas si c'était le sujet, la lumière choisie, la conception de l'espace ou le fait qu'il y ait eu peu de monde au moment où nous y étions. Et puis, la visite peut se combiner avec cette tartine indécente au Paradiso. Manger et se cultiver, la base... Le café est pile en face du MEG. C'était une de mes dernières terrasses du mois de Septembre, un matin, encore tôt, quelques passants, l'air frais, le vrombissement des moteurs et la douce amertume du café. Ce matin-là, j'avais sauté dans un bus, sans savoir si le temps me suffirait avant d'attraper mon train pour aller voir une amie, c'est un de ces doux souvenirs de moment volé pas prévu du tout et complètement spontané.

Sur cette fin de billet complètement décousu, je vous souhaite un joli dimanche.

photo

Café Paradiso, rue des Bains 21, Genève

Musée d'ethnographie, Boulevard Carl-Vogt 65-67, Genève