Le carnet
des mots & des histoires

lumineuse Shanghai #1

le 17 avril 2012
publié dans Horizons , Shanghai

photo

800 photos et des milliers d'images dans la tête. J'ai quitté Shanghai sous une petite pluie fine, comme le jour de mon arrivée. Les valises sur le palier, j'ai refermé la porte de ma chambre d'hôtel. C'était une chambre sous les toits, avec du joli parquet et un velux. Quand je sortais la tête dehors, j'apercevais les vieux quartiers juste en dessous et loin devant, la Tour tv et les grattes ciels du quartier des affaires.

En claquant la porte, j'ai tourné la tête une dernière fois vers la petite fenêtre du couloir. Le jour s'était levé depuis longtemps. Le ciel était gris, la rue était silencieuse. J'ai descendu les 4 étages. Il n'y avait personne à la réception, j'ai déposé la carte magnétique de ma chambre sur le comptoir. Un taxi m'attendait, le chauffeur m'a aidé à déposer à l'arrière mes 2 valises remplies de souvenirs. Puis nous avons démarré vers l'aéroport. En regardant les paysages défiler, je repensais au jour de mon arrivée. A l'excitation, à l'émotion, à l'impatience. Je suis arrivée à 6h30 devant le Terminal. 3 semaines plus tôt, je quittai l'aéroport à la même heure et partai en direction du centre de Shanghai.

On vient à Taikang lu pour se perdre dans un labyrinthe de rues et atterrir dans une boutique qui vend des pièces de créateurs, ou alors des objets curieux et inutiles à l'effigie de Mao ou encore des carnets un peu vintage dans lesquels on peut écrire des tas de trucs. On vient à Taikang lu pour dévorer une pizza géante au NewYork Pizza et prendre en photo les tags sur le mur en brique. On vient là pour pointer le bout de son nez dans une galerie d'art et fureter parmi les expos photos, et tant qu'à faire, on vient là aussi pour se faire faire une manucure. Et là c'est le moment de choisir La couleur que vous jugez la plus improbable. Sinon quel intérêt d'être en Chine?

photo

photo

photo

photo